se laisser faire...

Publié le par Inigo

Il y a peu de gens qui comprennent bien ce que Dieu ferait d'eux s'ils Le laissaient faire. Un tronc d'arbre, rude et informe, ne peut soupçonner qu'il puisse devenir une belle statue, merveille de l'art, entre les mains du sculpteur qui, lui, voit bien ce qu'on peut en tirer. Plusieurs vivent à peine en chrétiens qui seraient des saints, s'ils ne s'opposaient pas aux desseins de Dieu et aux opérations de la grâce, s'ils ne résistaient pas à l'Artiste divin.
Er zijn maar weinig mensen die goed begrijpen wat God van hen zou maken als ze Hem maar lieten begaan. Een ruwe en vormeloze boomstronk denkt er niet aan dat hij door de hand van de beeldhouwer kan worden tot een prachtig beeld, een waarachtig kunstwerk. De beeldhouwer ziet heel goed wat hij ervan kan maken. Velen leven nauwelijks als christen. Ze zouden heiligen zijn als ze zich maar niet zouden verzetten tegen Gods plannen en tegen de werkingen van zijn genade, als ze maar geen weerstand zouden bieden aan de Goddelijke Kunstenaar.
Poca gente capisce ciò che Dio farebbe di loro se Lo lasciassero agire. Un tronco d'albero, rozzo e informe, non può presupporre di poter diventare una bella statua, meraviglia dell'arte, tra le mani dello scultore che prevede quello che potrebbe venirne fuori. Molti vivono appena da cristiani, e sarebbero santi, se non si opponessero ai disegni di Dio e alle operazioni della grazia, se non resistessero all'Artista divino.
Pocos comprenden bien lo que Dios haría de ellos si Lo dejaran hacer. Un tronco de árbol, rudo e informe, no puede sospechar que pueda acabar por ser una bella estatua, maravilla del arte, entre las manos del escultor que, él, sí ve bien lo que puede llegar a hacer. Muchos viven apenas como cristianos, cuando serían santos si no se opusieran a los designios de Dios y a las operaciones de la gracia, si no se resistieran al Artista divino.
Wenige Menschen ahnen, was Gott aus ihnen machen würde, wenn sie sich ihm rückhaltlos übergäben. Ein Baumstamm, rau und sperrig, kann nicht einmal vermuten, dass er zu einer schönen Statue werden kann, zu einem Meisterwerk der Kunst, geformt durch die Hand des Bildhauers, der weiß, was man daraus schaffen kann. Viele leben kaum als Christen, die als Heilige leben könnten, widersetzten sie sich nicht dem Willen Gottes und den Einwirkungen seiner Gnade und leisteten sie dem göttlichen Künstler keinen Widerstand.
There are few people who understand what God could do within them, if they let Him operate. A rugged, shapeless tree-trunk cannot suspect that a sculptor could make it into a beautiful statue and an artistic masterpiece, because he knows what to do with it. Some who barely live as Christians could become saints, if they did not oppose God’s plans and his operating grace, and did not resist the divine Artist.
Jest bardzo mało ludzi, którzy są w stanie zrozumieć, co Bóg by z nimi uczynił, gdyby oni tylko pozwolili mu na to. Pień drzewa, nagi i nieukształtowany, nie ma pojęcia, że może nabrać pięknej sylwetki, że może stać się cudem sztuki, w rękach rzeźbiarza, który wie najlepiej, co można z niego uczynić. Wielu ludzi żyje na wpół po chrześcijańsku, a mogliby być świętymi, gdyby nie sprzeciwiali się planom Boga, gdyby nie opierali się Bożemu Artyście.
如果有人让祂工作,就能理解天主在他们内能做什么。一根粗大不成形的树干并不怀疑一个雕刻师能把它雕塑成一尊美丽的雕像和艺术的杰作,因为雕刻师知道如何雕刻树枝。如果不拒绝天主的计划、祂行动的恩宠和不抵制这位神圣艺术家的话,完全度基督徒生活的人能成为圣人。

Se laisser faire ! Tel est le secret de la sainteté pour Ignace. Cet aphorisme s'inspire de la lettre qu'Ignace écrivit à François de Borgia, alors duc de Gandie, en 1545 (voir dans les Ecrits, p. 681-683). Veuf, François aimerait entrer dans la Compagnie de Jésus et quitter les charges politiques que son rang social exige de lui. Ignace reste prudent. Il prend alors le temps de recentrer le désir du duc en fonction de sa relation avec Dieu et l'invite à s'en remettre aux mouvements intérieurs qui l'animent, quand il prie. Ainsi, il ne s'opposera pas aux « desseins de Dieu ». François de Borgia deviendra jésuite un an plus tard, secrètement, puis sera supérieur général de la Compagnie. Son chemin le conduira à la sainteté. Il sera canonisé en 1671.

Au fond, c'est bien parce que l'homme est capable de devenir un saint qu'il peut se laisser faire par « l'artiste divin » car Dieu « sait bien ce qu'on peut en tirer » ! Se laisser faire, ce n'est donc pas démissionner, dans une sorte de laisser aller passif, mais c'est au contraire une exigence profonde d'ajuster ses décisions et ses actions à notre relation à Dieu. Il ne s'agit donc pas de devenir un tronc d'arbre, ou une belle statue immobile mais morte, mais de devenir ce que Dieu veut, c'est-à-dire un vivant. En donnant les traits de Jésus souriant à « l'artiste divin », on a voulu ici souligner cette relation d'amitié qui grandit entre Dieu et la personne qui se laisse former. Entre les mains de Jésus, je remets ma vie : il en sort une joie et un regard d'amour.

FRANCIOSI, p. 295, n. 6.

 

 

 

 

 

 

Publié dans vie intérieure

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article