ciel et terre

Publié le par Inigo

Demeurer longtemps sur la terre est un cruel supplice, à moins que l'Amour ne nous fasse vivre plus au Ciel et avec Dieu, que sur la terre et avec nous-même. C'est ainsi que les rayons du soleil continuent à vivre en leur foyer, quoiqu'ils brillent en-dehors de lui, et qu'ils ne s'en séparent pas, tout en se répandant sur la terre.
Lange tijd op aarde blijven is een wrede marteling, tenzij dat de Liefde ons meer in de hemel en met God doet leven dan op de aarde met ons zelf. Het is op die manier dat de zonnestralen in hun haard blijven, hoewel ze daarbuiten schitteren, en zich niet van hem scheiden, hoewel ze zich verspreiden over de aarde.
Rimanere a lungo sulla terra è un crudele supplizio, a meno che l'Amore non ci faccia vivere più nel Cielo e con Dio, che sulla terra e con noi stessi. È così che i raggi del sole continuano a vivere nel loro focolare, nonostante brillino fuori di lui, e che non se ne separano, anche se si dirigono sulla terra.
Permanecer largo tiempo sobre la tierra es un cruel suplicio, a menos que el Amor nos haga vivir más en el Cielo y con Dios, que sobre la tierra y con nosotros mismos. Es así que los rayos del sol continúan viviendo en su hogar, aunque brillen fuera de él, y que no se separen de él aunque se difundan sobre la tierra.
Lange auf der Erde zu bleiben ist eine grausame Qual, es sei denn die Liebe lässt uns mehr im Himmel und mehr mit Gott leben als auf der Erde und mit uns selbst. Es ist wie mit den Sonnenstrahlen: Sie verbleiben in ihrer Heimat, auch wenn sie aus der Sonne herausleuchten. Und selbst wenn sie sich über die Erde ausbreiten, trennen sie sich nicht von ihrem Ursprung.
To dwell on Earth for a long time is a cruel torment, unless Love makes us live more in Heaven with God than on Earth and with ourselves. Similarly, sunrays never stop living in the source from which they come, although they shine outside it and are not separated from it while they expand over the Earth.
Długie pozostawanie na ziemi jest bolesną męczarnia, chyba ze Miłość nakaże nam żyć bardziej dla Nieba i z Bogiem, niż na ziemi i z nami samymi. To tak jak z promieniami słońca - pozostają u swojego źródła, nawet, gdy wychodzą od słońca. Nawet, gdy dotrą na ziemie, nie odrywają się od swojego źródła.
在世上逗留长久是残酷的巨痛,除非圣爱让我们在天堂里能够,与在世上和与我们自身相比,更长久地与天主在一起。同样,太阳光线从不停留在其所发出的源头中,尽管由太阳发出,可是在穿遍整个地球时,它们并不与源头分离。

 
 
 
 

L'image du soleil pour parler de Dieu est venue à Inigo lors de son séjour à Manrèse, alors qu'il recevait de grandes lumières sur la Trinité (cf. récit du Pèlerin, n. 29).  Ce langage est habituel chez les Pères de l'Eglise quand ils évoquent la communication de Dieu à l'homme. Mais il est d'abord biblique : « le soleil de justice se lèvera, portant la guérison dans ses rayons », dit le prophète Malachie (3, 20), alors que l'un des derniers mots de la Bible évoque l'illumination de la cité de Dieu au dernier jour : « La cité n'a besoin ni du soleil ni de la lune pour l'éclairer, car la gloire de Dieu l'illumine, et son flambeau, c'est l'agneau. » (Apocalypse, chapitre 21, 23).

Ici, Ignace semble se plaindre de la vie terrestre : « un cruel supplice ». Il rejoint le désir de saint Paul, lui-même pris entre le désir de rejoindre le Christ et la reconnaissance de la mission à accomplir sur cette terre (épître aux Philippiens, ch. 1, 21-24). La vie éternelle est une relation  absolue avec Dieu. C'est ce désir  d'aimer et d'être aimé qui est exprimé dans le cri d'Ignace comme dans celui de Paul. Mais Ignace fournit une solution à cette tension : les rayons du soleil se communiquent sur la terre. La vie éternelle est déjà commencée sur la terre ! Voilà de quoi vivre chaque jour, à la lumière du soleil.

Publié dans vie intérieure

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Adri 25/01/2007 21:14

Bonjour,Pouvez-vous me donner votre fil de discussion sur le forum s'il existe.Merci et à bientôt

Inigo 27/01/2007 18:36

Désolé je n'ai pas cela!Merci de votre visite.