coup de soufflet

Publié le par Inigo

La persécution est comme un soufflet de forge qui excite notre vertu. Si, ce qu'à Dieu ne plaise, elle vient à manquer, notre vertu languira et nous ne nous acquitterons plus de nos obligations et devoirs comme il convient.
De vervolging is als een slag met een smidshamer, die onze innerlijke kracht stimuleert. Als die, wat God verhoede, zou komen te ontbreken, of zou verwelken, dan zouden we ons niet meer van onze verplichtingen kwijten zoals het behoort.
La persecuzione è come un mantice di fonderia che eccita la nostra virtù. Se venisse a mancare – che a Dio non piaccia - la nostra virtù languirà e non adempiremmo più le obbligazioni e i doveri come dovremmo.
La persecución es como un fuelle de herrero, que alienta nuestra virtud. Si, que Dios no lo quiera, ella viniera a faltar, nuestra virtud languidecería y no nos haríamos cargo de nuestras obligaciones y deberes como conviene.
Die Verfolgung ist wie ein Blasebalg des Schmiedes, der eure Tugend zum Glühen bringt. Falls, was Gott verhüten mag, die Verfolgung zu fehlen beginnen sollte, wird unsere Tugend verkümmern, und wir werden unsere Aufgaben und Pflichten nicht mehr so erfüllen, wie es recht ist.
Persecution is like blacksmith’s bellows, that stimulate our virtue. If, God forbid, we should lack persecution, our virtue will dwindle and we will not discharge ourselves from our obligations and duties as be fit.
Prześladowanie jest jak uderzenie kowala, który rozpala nasze cnoty. Jeśli uczynimy to, co nie podoba się Panu Bogu, to nasza cnota zjełczeje i nie będziemy należycie wypełniać naszych trudów i obowiązków.
对我们的迫害犹如铁匠怒吼般激发我们的德性。如果我们中没有了迫害,当然我并不希望这会成真,我们的德性将会变得微弱,而且也不能履行我们当行的义务与职责。

 

Une image qui ressemble aux ex-voto dans les églises, quand on remercie Dieu d'avoir été délivré d'une épreuve, guéri d'une maladie. Mais pour Ignace, la grâce de Dieu peut venir précisément de l'épreuve, des obstacles qui nous font prendre des chemins imprévus... Avance au large, disait Jésus à l'apôtre Pierre. Il faut beaucoup de confiance pour voir dans l'épreuve, dans la persécution, la marque distinctive de l'action de Dieu. Ignace était bouleversé par le récit des martyres se réjouissant de souffrir pour le nom de Jésus, pour l'amour de Dieu. Et ici, il ose penser que la persécution est un coup de soufflet, comme si c'était l'oeuvre du Saint-Esprit, le souffle de Dieu! Certes, Dieu domine l'histoire, et conduit les navires à bon port! 

 

 

 

Publié dans mission

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article